Ostéopathie

Nouveau à l’atelier de sophrologie et cie :
Séance d’ostéopathie par Vladimir Midavaineostéopathie

. Ostéopathe D.O. (diplômé d’une école agréée par le Ministère de la Santé reconnue RNCP niveau I)
. Certificat d’ostéopathie pédiatrique
. Master 2 en ergonomie

 Tél. 06 74 20 80 89séance d'ostéopathie

Consultations :

A
dultes

Femmes enceintes
Bébés
Enfants

 

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle visant à restaurer l’équilibre et le bon fonctionnement de l’organisme en utilisant exclusivement des techniques manuelles sur les structures (articulations, muscles, ligaments, crânes, intestins…) manquant de mobilité.

Comment travaille un ostéopathe ?

La pratique de l’ostéopathie repose sur une connaissance aiguë de l’anatomie et de la physiologie du corps ainsi qu’une grande expérience palpatoire. L’ostéopathe considère que toutes les structures sont en lien les unes avec les autres et donc que la restriction de mobilité d’une structure va entraîner des tensions pouvant perturber d’autres structures : c’est le principe de globalité, ce qui peut expliquer que votre praticien fasse des techniques sur des zones éloignées de votre douleur (sur la cheville droite pour des douleurs de cou par exemple).

La consultation se déroule de la manière suivante :

  • Elle commence par une série de questions permettant au praticien de faire un « état des lieux » de la santé de son patient en lui permettant d’exprimer ses douleurs
  • Ensuite, le praticien établira un diagnostic précis de la cause de cette douleur avec une série de tests manuels lui permettant de déterminer les articulations et/ou les organes à l’origine des symptômes du patient,
  • Puis, l’ostéopathe utilisera des techniques manuelles adaptées au diagnostic,
  • En fin de consultation, il peut donner des conseils permettant de maximiser les effets du traitement (étirements, aménagement du poste de travail ou de conduite, conseils alimentaires…)

A qui s’adresse l’ostéopathie ?

L’ostéopathie s’adresse à tous : adultes, enfants, personnes âgées et femmes enceintes. Si les douleurs en lien avec la colonne vertébrale sont le motif de consultation le plus fréquent, la pratique de l’ostéopathie dans le traitement de troubles digestifs (reflux gastro-œsophagiens, douleurs après les repas, constipation) en améliorant la mobilité des organes est souvent bénéfique pour le patient.

De même, l’ostéopathie peut venir compléter la prise en charge classique des entorses de genou, de cheville, d’épaule, … afin de prévenir les douleurs résiduelles parfois invalidantes ou les récidives permettant parfois de retarder ou d’éviter le recours à une intervention chirurgicale.

L’ostéopathie, comme toute pratique, a ses limites : dans le cas de pathologies génétiques (malformations, polyarthrite rhumatoïde, MICI…), dégénératives (myopathies, myofasciite, …), les fractures ou les cancers, l’ostéopathie ne sera plus curative mais pourra être utilisée en temps que thérapie complémentaire afin d’améliorer le confort du patient (diminution douleurs, effets secondaires…)

Ostéopathie et lumbago

« Je me suis baissé pour ramasser un trombone et CRAC, en me relevant j’étais bloqué. Et depuis, j’ai très mal dans le bas du dos. » Et voilà, vous venez de faire connaissance avec le lumbago, une douleur lombaire vive pouvant aller du bas du dos au bassin et parfois jusqu’au genou.

Sachez que souvent, le lumbago est l’expression par votre organisme d’un excès de tensions : à cause d’un traumatisme, d’une mauvaise alimentation, d’un stress, etc. la mobilité d’une articulation ou d’un organe du corps va diminuer. Au début, cette diminution va passer inaperçue car le corps va solliciter d’autres structures pour la compenser. Mais si d’autres restrictions de mobilité se surajoutent à la première, le corps ne peut plus compenser ce qui entraîne des douleurs. Les lombaires ne sont donc pas forcément la cause de votre douleur.

L’ostéopathe va donc rechercher et traiter la cause de ce lumbago permettant de faire disparaître les douleurs.

Hernies discales

Contrairement aux idées reçues, la présence de hernies discales n’est pas une contre-indication à la prise en charge ostéopathique mais uniquement à la manipulation vertébrale qui n’est qu’une technique parmi d’autres. Le traitement ostéopathique des hernies discales repose sur l’utilisation de techniques douces et globale dans le but de diminuer la pression au niveau du disque afin de soulager au mieux les symptômes du patient. Le traitement s’accompagne de conseils qui vont permettre au patient de mieux vivre avec son hernie (comment porter des objets lourds, se lever du lit, s’étirer…).

Ostéopathie et femmes enceintes

Les femmes enceintes ont souvent des symptômes qui ne sont pas graves, susceptibles toutefois de devenir gênants (reflux, douleurs vertébrales, douleurs digestives, diarrhées, constipation…). Or, elles ont accès à peu de médicaments. C’est pourquoi, à partir du 3ème mois, une consultation en ostéopathie est souvent conseillée pour traiter ces petits troubles et éviter qu’ils n’empoisonnent leur quotidien.

La grossesse entraîne des modifications biomécaniques et physiologiques que le corps n’arrive pas toujours à gérer. La position du bébé dans le ventre peut venir comprimer et perturber certains viscères (organes du ventre) pouvant entraîner des reflux, des nausées, un dégout de certains aliments ou de certaines odeurs… Ces symptômes ne sont pas une fatalité : l’ostéopathe, en agissant sur les tensions au niveau de ces organes, en mobilisant les muscles et les articulations par des techniques douces arrive à traiter ces symptômes.

L’accouchement est le point ultime de la grossesse, c’est l’épreuve finale pour le corps. Une consultation en ostéopathie dans les semaines qui le précède permet de le préparer efficacement en s’assurant que le bassin est bien mobile et qu’il facilitera le passage du bébé.

Ostéopathie pédiatrique

En raison notamment des contractions utérines, des tractions des membres, parfois de l’utilisation de ventouses ou de forceps, l’accouchement constitue le premier traumatisme de notre vie. Un bilan en ostéopathie durant les premières semaines de la vie permet de s’assurer que votre bébé a bien récupéré et de prévenir certains risques, comme les plagiocéphalies (déformations de la forme du crâne).

Les pleurs incessants, les reflux, les coliques ou les troubles du sommeil sont des motifs de consultation souvent rencontrés en ostéopathie et dont le traitement permet de soulager à la fois les tout-petits mais également les parents.

Votre ostéopathe a été formé à la prise en charge des bébés et n’utilise donc que des techniques douces et adaptées à leur morphologie.

Pour toute question ou prise de rendez-vous : 06 74 20 80 89.

Vladimir Midavaine