Deux yoga à l’Atelier Pourquoi ?

Ashtanga Vinyasa et Yin yoga
. DEUX YOGA À L’ATELIER. POURQUOI ?

Ces deux cours peuvent être totalement complémentaires, l’un développant notre dimension masculine, l’Ashtanga Vinyasa (Tonic Yoga), le second, le Yin, la sphère féminine. Rappelons que nous disposons chacun des deux versants plus ou moins développés selon les individus.
Ma proposition de Yin est destinée à contrebalancer le Yang (performance, vitesse, action…) en surabondance dans notre société et générant un productivisme excessif qui nous amènera tôt ou tard droit dans le mur, incluant un sentiment vain de toute puissance, du sur-stress, quand il ne s’agira pas d’angoisses répétées, parfois continues quand tout ne fonctionnera pas comme nous le souhaitions. Tout contrôler est une illusion. Le yoga nous apporte la maîtrise.

ashtanga vinyasa yoga, Laurence Mouton Lille

Préposture du Krounchasana
2e série d’ashtanga vinyasa yoga (Tonic Yoga)

La difficulté et la précision des asanas (postures) du de l’ashtanga vinyasa requièrent un effort physique qui mène à terme à une forme de méditation, à une concentration fine sur chacun de nos mouvements. Le Yin demande, quant à lui, à l’allumage, de la patience, donc simultanément du lâcher-prise et une forme de persévérance pour la tenue des postures. Au fil du temps, il amène plénitude. Ces deux formes de yoga ont un même objectif, nous transformer en profondeur en passant par ce qui nous est le plus accessible : la porte de notre corps. Quelque soit notre état de santé, il n’y a jamais de mauvaise séance.

Commençons donc par nous recentrer, nous rééquilibrer, agir en conscience, chacun d’abord en tant qu’individu en vue de recréer une unité en nous, mais aussi avec les autres êtres vivants : hommes, animaux et plantes. Notre planète et les générations à venir ne s’en porteront que mieux. LM

Ce contenu a été publié dans Sophrologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.